Vous êtes ici : Accueil > EPS et ASCB > Les résultats sportifs des élèves de l’ASCB > Les bronzées de Beaulieu
Publié : 16 juin 2008

CHAMPIONNAT DE FRANCE D’ATHLETISME

Les bronzées de Beaulieu

Un 4 x 60m "qui déchire"...

"A la troisième place du relais 4 x 60m minimes filles, le collège...Beaulieu de Joué - Lès- Tours !"

Natacha, Léa, Estelle et Faustine n’en reviennent toujours pas : un podium aux "France" d’athlétisme, qui aurait parié sur elles avant la finale ? (Pascal, c’est sûr, il adore ce genre de situation...)

Avant les séries, la veille, on avait décidé de tenter le tout pour le tout, des passages "à l’arrache", de manière à ce que nos deux "vraies" athlètes (Natacha et Faustine) courent le plus possible, pour soulager nos deux sprinteuses en herbe Léa et Estelle : 31’’81, 5ème temps des séries et qualification pour la finale A du lendemain. Le principal était fait et le record du collège battu par la même occasion (31’’85 par Natacha, Agathe, Diaka et Prisca l’an dernier à Vergèze).

Juste avant notre exploit, c’est l’équipe du collège de Langeais qui devenait championne de france du relais 4 x 1000m minimes garçons, il y avait donc une sorte de dynamique départementale, avec le collège de Vouvray également qualifié en finale du 8 x 200m...

Dans un relais tout peut arriver, il faut le savoir : même l’équipe la meilleure du monde n’est pas sûre d’amener le témoin (le bâton) à l’arrivée ou de le transmettre dans la zone réglementaire.

Résultat à l’arrivée : les deux favoris ont explosé en vol et nous, oui nous du collège Beaulieu de Joué Lès Tours, Indre et Loire, nous nous hissons sur ce podium de Montbéliard ( au fait, c’est vraiment un trou paumé archi industriel, même le Berry à côté c’est Paris - je dis ça pour taquiner mes collègues originaires du Berry) contre toute attente, même celle d’un turfiste averti.

Et la compétition par équipe me direz-vous ? (Parce que vous suivez l’air de rien) Renforcée par Halima et Ashley nos deux autres grandes saucisses montbéliardaises nous avons réalisé une excellente performance en nous classant dans les 20 premières équipes de France, sur 54 qualifiées au championnat de France, avec trois "athlètes" sur six coéquipières, pas mal non ?

En plus, j’aime souligner ce genre de détail, elles ont été polies, gentilles, elles ne se sont pas couchées trop tard, bref un amour d’élèves pour un déplacement inoubliable et un retour en minibus très "chantant", puisqu’on a répété bruyamment pour la chorale de jeudi soir. A jeudi donc !